Skip to main content


Co-Captain @Armada Digital (goal: coop)
| Love to promote #Indieweb #CivicTech #Dataviz #RSS Curious about #Blockchain and the future of work by enabling #platformcoop

Should appear as "Live" when I'm broadcasting Live with @periscope @RickMendes


rMdes_

rikmendes

rickmendesg

rikmendes

mendesr

rime

hello@rmendes.net

rick.mendes

mendes

www.loomio.org/u/rmdes

mastodon.indie.host/@rmdes

Euwatchers

PolBegov

refind.com/rMdes_?invite=2dc94f96da

Ricardo Mendes

Vous avez pas l'impression que sur les réseaux sociaux, même quand il y a des grandes prises de conscience sur tel ou tel crise (pensez , mais on pourrait prendre ou encore la cause du climat ou des ) bref même si souvent le focus sur tel ou tel crise est utile pour avoir un débat, prendre conscience de l'ampleur d'un problème etc..tout est conçu pour que ce genre d'utilisation soit de courte durée, en effet le but c'est le profit, sûrement pas la prise de conscience et le fait que l'outil (ici facebook ou twitter ou medium) puisse lui être un outil au service d'une réel amélioration d'une situation donnée et pas juste un courant d'air qui voit passer des crises.

En fait ce qui me turlupine c'est qu'il y a une sorte de culture du positivisme qui en fait rend la possibilité de réellement appronfondir un sujet impossible. Tout est fait comme si bon, c'est bon vous l'avez eu votre hashtag, maintenant repassons aux trucs bidons et au photos de chats !

Par exemple si tout les jours sur mon propre mûr je racontais les calvaires de traiter l'affaire de une ce contenu serait désavantgé par les algorithmes de facebook parce que trop triste, trop déprimant, trop grave, trop complexe.

Par contre si tout les jours je balances une fausse information sur moi ou sur quelqu'un d'autre mais qui est conçue pour paraître positive, excitante, bref une bonne nouvelle, ce post se verrait avantagé et se retrouverait visible sur les murs de tous mes contacts sans faire le moindre effort.

Le point que je veux aborder en fait c'est qu'il y a une sorte de dictature de la positivité et que celle ci est intégrée au algorithme qui supervise facebook ou twitter ou autre et que donc l'information ne circule pas librement et qu'en plus cette imposition de la positivité à tout prix fait que des gens n'osent même pas aborder tel ou tel sujet sur la toile tellement ça devient impossible de capter une réelle audience qui veut réellement faire quelque chose à propos d'une crise ou d'une affaire qui mérite l'attention.

Bref rien de nouveau sous le soleil, c'est juste que je me demande que vont devenir les et les dans 1 semaine, probablement oublié comme cette femme black qui à lancé un premier il y a plus de 10 ans, mais comme elle n'était pas une actrice ni quelqu'un de "connu" son meetoo n'est jamais devenu global comme la campagne de ses derniers jours.

Ricardo Mendes

Note à moi-même : La vérité des faits objectifs n'est jamais une diffamation.

Pour plus dur, dérangeante, insupportable et destructrice qu'elle soit, la vérité dans l'affaire qui nous concerne c'est juste des faits ignoré, consciemment ou inconsciemment.

Une fois l'abcès explosé, commence alors un processus de calibration entre ce qu'on croit savoir sur X ou Y et la réalité de ceux et celle qui l'ont vécu.

Il faut du temps pour que les réalités s'alignent, autant de temps qu'il a fallu pour créer un fossé entre soi et le monde.

Dans ce procès peindre le passé en rose ou en noir n'est pas la rôle de l'initiative , le rôle de celle-ci est de peindre des faits restés beaucoup trop longtemps dans le secret d'une prison au mur invisible.

Il vaut mieux regarder sa vie en face et assumer ses erreurs plutôt que de fuir, que ce soit par le mensonge ou la fuite.
De toute façon on fini toujours par être rattraper par la vie ou par la mort, dans les deux cas il faut assumer.

Personnellement et par delà l'instrumentation qui est faite dans ce procès, je continuerais jusqu'au bout.

Ricardo Mendes

Et c'est repartis pour le tribunal pour écouter une avocate des prévenus adepte de la secte pendant des années mais qu'on devait éviter de faire la bise dans la rue ou en public pour ne pas démontrer trop de promiscuité entre la OKC et son avocat ces dernières 20 années. conflit d'intérêt ? mais non !

Ricardo Mendes

Le futur prouvera que nous aurons été jusqu'à réparer le passé en s'occupant d'eviter un futur tout aussi illégitime qu'un présent qui aura duré 40 ans.

Ricardo Mendes

Et rebelote c'est repartis encore une audience à devoir écouter l'innommable.

Ricardo Mendes

Walk Of Life https://www.youtube.com/watch?v=vQ7IeFC6eZ8 parce que même lors des jours les plus sombre, la lumière de la vérité finis par triompher

Ricardo Mendes

Ricardo Mendes

‘Oh, we made some choices, and we didn’t know we were making them.'” And now the system is falling apart.

Ricardo Mendes

Interview pour c'est fait !

Ricardo Mendes

Une journée forte et émotionnellement chargée au tribunal aujourd'hui, la suite demain.
Emotional & Powerful day in court today, follow-up tomorrow

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.